Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Jeudi 5 Fév 10:05. Enregistrement. Ivan Lenov se trouve en garde à vue au commissariat des Anges. Dans la pièce, une télévision montre les images en boucle de lundi soir. Il attend l'arrivée de quelqu'un. La porte s'ouvre. Thomas Dellasie, un dossier en cuir rouge en main, et son coéquipier entrent. Quelqu'un observe, à travers le moniteur, dans la pièce d'à côté, les images en noir et blanc.

 

[Cam-1] Lun 2 Fév 2009 23:05:08. La tempête de neige d'hier soir n'a pas échappé aux caméras de la ville. À cette heure-ci, on ne voit personne à l'angle de la rue Constantine et du quai de La Pêcherie, et pourtant il n'est pas encore minuit. Soudain un jeune homme apparaît en courant depuis la rue d'Algérie et se dirige vers les escaliers du quai. Il regarde en arrière en se tournant vers sa gauche. Stop. Zoom x8. Homme de race blanche, 25 ans, brun, 1m80 et de complexion athlétique. Il porte des jeans clairs, une parka noire et des tennis noires. Zoom x0. Play. Il commence à descendre les escaliers pendant que, en haut à droite de l'écran, quelqu'un arrive en courant aussi. Stop. Zoom x8. Homme de race blanche, 45 ans, cheveux blancs, 1m75 et 75 kilos approximativement. Il est habillé tout en noir et il porte un chapeau. Zoom x0. Play. Il est évident qu'il poursuit le jeune et, à son tour, il disparaît de l'écran. Entre temps deux personnes traversaient la voie en direction du pont de la Feuillée, mais rien ne laisse à penser qu'ils ont été témoins de cette poursuite ... et encore moins de la suite. [Cam-1] 23:12:58. L'homme en noir remonte les escaliers très doucement comme si de rien n'était. Six minutes plus tard, il réapparaît sur l'écran. Il porte cette fois-ci un carton avec lui. Il est chargé. [Cam-2] Lun 2 Fév 2009 23:06:17. De l'autre côté du pont de la Feuillée. Impossible de rien voir, trop de neige pour cette distance. Deux personnes et pas plus de sept voitures ... [Cam-2] 23:26:05. Une grande lueur se produit d'un coup sur le quai. C'est un feu. [Cam-1] 23:27:47. L'homme en noir remonte les escaliers une deuxième fois et traverse la rue. Il disparaît. Vers minuit et demi, les pompiers arrivent. Et ensuite la police ainsi qu'une ambulance.

 

Il est 7:25 du matin et il pleut à Lyon. Thomas Dellasie est arrivé au commissariat. Sa main gauche est sur la poignée de la porte qui donne sur son bureau, quand le commissaire passe derrière son dos, en lui disant « Dellasie, j'espère que vous avez bien récupéré tous les indices qu'il y avait sur le quai hier soir, parce que le niveau de l'eau a monté ... » et fait un geste vers le haut avec sa main droite. Dellasie prend trois secondes avant d'ouvrir doucement la porte. Il fait sombre, froid et l'odeur de cigarette est bien là, malgré l'interdiction de fumer. Luca est là aussi. Son coéquipier regarde une vidéo au fond de la pièce, « Ah! Bonjour Thomas » et continue à regarder le moniteur pendant que Dellasie se dirige vers son bureau pour déposer son attaché-case. « Bonjour Luca. Je peux allumer ? », « Non, pas encore. Viens voir. » Dellasie esquisse un sourire.

« Tu as les vidéos du quai ? »

« Oui, bon, plutôt la vidéo. Regarde. Voici la victime. »

Dellasie appuie ses deux mains sur la table où trône la télévision. Et d'un ton surpris « Tu peux zoomer encore ? » « Bien sûr, encore et encore. On le voit bien, n'est-ce pas ? » répond Luca avec la télécommande à la main.

« ... Mais c'est Toite ... » dit Dellasie.

« Quoi, tu connaissais ce jeune ? » Luca est surpris à son tour.

Les yeux de l'inspecteur Dellasie sont grands ouverts. « Eh ... oui. On était voisins ». Il prend  quelques secondes avant de continuer à parler « ... Louis Peche. Toite. 23 ans. À ce jour, il n'avait plus de parents. Il a toujours voulu être cordonnier ... le pauvre il était muet ... »

« Him ! Cordonnier ? Et penser que le lacet de sa chaussure est peut être pour quelque chose là dedans. »

« C'est-à-dire ? »

« On a trouvé une de ses chaussures sur un des côtés des escaliers et son lacet était tiré, je parie qu'il a marché dessus. Him ! Par contre maintenant je comprends pourquoi il n'a pas crié ».

L'inspecteur Dellasie jette un regard glacé à Luca. Il se tourne, va vers son bureau. « On avait découvert le corps sans vie de sa mère. Souviens-toi. Il y a un an et demi. Mais on n'avait rien trouvé, rien. Et puis son dossier a été classé sans suite peu de temps après. »

Luca se montre dubitatif. « Ah, non ça ne me dit rien. Mais si tu le dis ... »

« Bon Luca, » dit Dellasie « fais-moi passer la suite de la vidéo et amène-moi tout. Le rapport du légiste, le tien, les indices et les photographies que tu as prises. Et demande au juge un mandat de perquisition, j'irai voir chez Toite. ».

Luca prend son téléphone portable, ses clés et sa plaque. « Mon rapport est sur ma table, ainsi que les indices. Je vais chercher le reste. » Et il quitte le bureau en claquant la porte derrière lui.

 

L'appartement de Toite est peut-être petit, mais assez grand pour cacher des indices. Les inspecteurs savent qu'ils sont arrivés tard, à l'intérieur, tout est sans dessus dessous. Luca et Dellasie commencent à chercher quelque chose qui puisse les aider, mais sans savoir vraiment quoi. Un peu perdu, et après 40 minutes sans avoir rien trouvé, Luca s'assoit sur le canapé. Il regarde l'écran noir de la télé quand Dellasie chante « Bingo ! Luca je crois qu'on a trouvé ! » « Comment peux-tu être sûr ? Qu'est-ce que c'est ? » répond son coéquipier tandis qu'il s'approche de Thomas Dellasie dans la chambre. « Je ne sais pas encore de quoi il s'agit, mais reconnais qu'il était bien caché. » Dellasie de sa main gauche fait un geste vers le parquet, en signalant la cachette, tandis qu'avec la main droite, il tient une sorte de dossier en cuir rouge. Il l'ouvre ... « Je crois que c'est du russe » et il le ferme. « Allez, Luca, on va chercher quelqu'un qui puisse nous traduire un peu ça. ». Les deux inspecteurs quittent en silence l'appartement.

 

Juan Pavón Ruiz
Caractères : 5914

Partager cette page

Repost 0
Published by