Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 08:10

Dans le cadre du festival Quais du polar, fin mars à Lyon, des étudiants du groupe C1 ont participé au concours de nouvelles. Il fallait écrire un texte de 6000 signes maximum sur le thème "juste avant la nuit" avec une forme libre et une ambiance d'histoire policière.

Nous allons mettre ces textes en ligne au cours du mois de mai.

Voici donc le cinquième :

 

 

 

 

 

 

La chevelure toujours semblable à celle de son adolescence, il regarde son reflet dans le miroir de son vestiaire où l´air est déjà étouffant. Par le brouillard de sa dernière cigarette, il voit ses cheveux un peu plus longs pour qu´ils cachent ses oreilles décollées. Jusqu´à aujourd´hui ses yeux bleus attirent l´attention de toutes les femmes. D´abord grâce à sa beauté, mais aussi parce qu´il avait joué les rôles assez difficiles, il était aimé par les filles et en plus par les professeurs.

 

Maintenant, 14 ans plus tard, à l´âge de 30 ans, toujours passionné par le théâtre qui commence à prendre une grande influence dans sa vie, il a tous ce qu´un homme désire: Un travail de cadre supérieur dans une banque, une jolie femme de 27 ans et un fils de 3 ans. Tous ensemble, ils n´habitent pas très loin de l´amphithéâtre de la Cité internationale à Lyon.

 

Ce qui s´est passé?

 

Un drame.

 

Vous le connaissez trop bien. Il s´agit de la pièce la plus connue de Shakespeare. L´histoire d´amour de Romeo et Juliette.

 

Le début de ce drame s´est passé le 24 juin 2010, juste avant les vacances scolaires. Pendant une soirée, l´audition pour le casting de Juliette a commencé à 21 heures. Du fait qu´il était en même temps le meilleur acteur du groupe, le directeur du théâtre et le régisseur de la pièce, c´était sûr que ce serait lui qui jouerait le protagoniste, Roméo. Comme il passait une journée pleine de stress à cause de son boulot, il n´était pas très à l´aise ni très attentif. La chaleur qui régnait depuis une semaine n´a pas facilité les circonstances. Probablement, cela était la raison pour laquelle il a fait un mauvais choix en déclarant que Marie, une fille de 23 ans, recevrait le personnage de Juliette. Elle était très talentueuse et pleine de joie. Sa voix était tellement douce et elle avait un sourire d´un ange. Il la trouvait magnifique. Son charme le ravissait et il l´aima dès l´instant où elle se présenta en portant sa robe pailletée avec des petites fleurs qui soulignaient son visage mince. Sa couleur allait bien avec ses cheveux blonds et bouclés qui étaient merveilleux pour le physique correspondant à celle de la fille qui tombe amoureuse de Romeo.

 

Ils avaient quatre mois jusqu´à la première. Quatre mois pendant lesquels il y avait cette certaine ambiance entre Marie et lui. Quatre mois pendant lesquels il s´est effectivement concentré seulement sur le théâtre et sur son interprétation, en sorte qu´il a délaissé sa vie privée.

 

 

 

<<Pour moi, tout semble clair. Certainement, elle s´est suicidée. >>

 

<<Évidemment, monsieur, mais en êtes-vous sûr? Je ne trouve pas que ce soit une preuve suffisante pour qu´on puisse le pointer facilement comme ça. Ne pensez-vous pas qu´une autopsie serait la meil-leure solution pour qu´on sache la cause? >>

 

<<Taisez-vous, c´est moi le commissaire. Tous les acteurs ont déjà témoigné. Pourtant, aucun succès. En outre, la mère a expliqué que la victime a souffert des dépressions pendant sa jeunesse. Donc, je pense que dans un cas comme celui-ci on peut le laisser comme ça. On a trouvé la boite vidée dans son sac. Et parmi le groupe, Marie était la seule qui avait une clé pour son vestiaire. >>

 

<<D´accord. Mais je trouve que c´est bizarre qu´elle ait pris tous les médicaments avant que la pièce ait commencé, mais cela a duré 2 heures jusqu´à qu´elle meure. >>

 

Aujourd´hui la représentation vient de ce terminer. Il est là, devant le théâtre. La mélodie triste du piano et les dernières paroles de Marie du drame fusent encore dans sa tête:

 

<<Roméo, Roméo

 

La vie, sans toi n'est qu'un mot

 

Roméo, je t'aime trop

 

Pour que ce soir le jour se couche

 

Sans le goût de toi sur ma bouche

 

Roméo, Roméo

 

J'arrive, attends-moi là-haut

 

Roméo, je t'aime trop

 

Pour que demain le jour se lève

 

Sans le goût de toi sur mes lèvres>>

 

En voulant que la pièce soit impeccable et de haute volée, il est devenu fou. Comment pouvait-il mener une double vie pendant les répétitions? Être amoureux d´une fille seulement pour améliorer le résultat? Il a aimé deux femmes en même temps. Le théâtre l´a transformé en trompeur. Comment pouvait-il accepté qu´elle prenne le poison de Romeo? Pourquoi n´a-t-elle pas remarqué qu´il a changé les verres pendant la pause avant la scène finale? Il regrette. Elle était trop jeune.

 

Pensant avoir pris la bonne décision, il descend les escaliers du théâtre. Il sait exactement qu´il n´arrivera jamais à continuer sa vie comme avant. Il ne oubliera jamais ce qui s´est passé, ce qu´il a fait. Pour la dernière fois il prendra le chemin du parc de la Tête d´Or pour rentrer chez lui. Ce soir, il se sent différent, même un peu soulagé. Les derniers rayons du soleil caressent son visage. Comme il fait beau et chaud, il n´a pas besoin de sa veste. Il la met sur son épaule droite et commence lentement à marcher afin de passer encore un petit moment avec son fils à la maison avant qu´il s´endorme.

 

En marchant, il remarque que l´asphalte sous ses pieds est un peu fondue par la chaleur. Fondue comme sa vie. Avant la pièce tout était parfait… Peut-être trop parfait ?

 

 

Lyon Plus, le 30 octobre 2010 :

 

L´intrigue d´une femme

 

Une pharmacienne de 27 ans a essayé d´empoisonner son époux parce qu´elle était jalouse. Mais au lieu de son mari, une jeune fille de 23 ans est morte. Pendant la première de la pièce <<Romeo et Juliette>> le poison du protagoniste était vrai. Accidentellement, l´homme a changé les verres pendant la pause parce qu´il ne savait plus lequel était à lui. Hier matin, il a contacté la police pour déposer plainte car il a trouvé le poison caché dans un placard. Sa femme a avoué le crime et la police l´a appréhendée l´après-midi même. >>

 

                                                                             Mélanie, allemande

 

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Etudiant de l'ecole interculturelle - dans Nos histoires policières
commenter cet article

commentaires